Cette étude a été effectuée par Ahmed Ibrahim Mahmoud Abdel Atti, pour obtenir sa maîtrise dans les études africaines de l'Institut des recherches et des études africaines, Université du Caire, septembre 2000. Cette étude est l'une des plus importantes études africaines en général et des affaires politiques en particulier. Le chercheur jouit d'autre part d'un zèle notable, de beaucoup de compétence et d'adresse dans sa façon de traiter le sujet de sa recherche. Deux des meilleurs spécialistes dans les études politiques africaines se sont chargés de superviser le travail de l'étudiant à savoir: l' honorable professeur, le Dr.Ibrahim Ahmed Nasr El Dine, et le collègue, le Dr.Sobhi Ali Konsoa. Le meilleur certificat de distinction accordé à cette étude est celui du comité de discussion et d'arbitrage de la thèse, présidé par le recteur des études politiques africaines, notre honorable docteur Abdel Malek Oda et notre honorable professeur, la docteur Iglal Raafat. C'est ainsi que se complète un groupe des plus grands experts qui ont à l'unanimité fait l'éloge de l'importance et de l'excellence de cette étude.

Cette étude se consacre au phénomène de la guerre civile en Afrique à travers le suivi des causes de sa naissance et de sa propagation aux divers niveaux du continent, au Nord, à l'Est, à l'Ouest et au Sud et au niveau des Etats francophones, anglophones, luziphones, arabophone et au niveau des Etats anciens et modernes, Etats socialistes et capitalistes, des Etats d'avant et d'après l'indépendance, des Etats avant la guerre froide et d'autres durant la détente internationale, et d'autres datant de la fin de la guerre froide, autrement dit la guerre civile en Afrique a atteint l'étape de phénomène, selon plusieurs perspectives et à travers des étapes d'évolution différentes pour finir par mettre au sommet les problèmes les plus imporatnts dont souffre le continent africain. C'est pourquoi le chercheur l'a considéré comme l'un des plus importants phénomènes politiques du Continent dont l'étude nécessite la compréhension de quelques aspects importants du mouvement des réactions politiques internes dans les Etats africains et les conséquences résultant de ce phénomène, tel le gaspillage et l'usure énorme des leurs ressources et de leurs potentialités vitales et les problèmes qui en découlent et que ne peuvent supporter les Etats du Continent. Ces problèmes projettent des ombres de tristesse sur le présent et sur l'avenir des Etats du continent sur le plan interne, régional et international.
Dans la préface de sa thèse, le chercheur a signalé son intérêt à ce phénomène global dans le continent africain pour pouvoir connaître les particularités générales et préciser les ressemblances et les différences entre les divers cas de guerres civiles dans le continent africain. Dans ce cadre le point a été mis sur la connaissance des racines historiques des guerres civiles dans les sociétés africaines pendant et avant l'impérialisme ainsi que les divers mobiles qui ont suscité le déclenchement des guerres civiles en Afrique après l'indépendance, et les diverses causes relevant de ce phénomène soit celles relatives à la naissance industrielle de l'Etat en Afrique ou celles reliées aux pratiques et politiques de distribution des régimes du pouvoir dans le continent africain côte à côte avec l'insistance sur la connaissance des diverges conséquences politiques, économiques et sociales de ce phénomène sur les Etats africains concernés.

Partant de là, le chercheur a divisé son étude de sorte à favoriser la possibilité de traiter ce phénomène en tant que phénomène de régimes soulevés par de multiples constantes et variantes dans les Etats africains, vu la répétition, la multiplicité et la diversification de ces guerres selon les variantes qui régissent leur évolution et leur résultat. C'est pourquoi l'étude a insisté sur la recherche des causes, des mobiles et des racines historiques, des évolutions, des formes diverges des effets et des conséquences résultant de ces guerres civiles dans le continent africain. Pour répondre à de telles questions qui entourent le phénomène et s'y approfondissent le chercheur a divisé sa thèse en une préface, 5 chapitres et une conclusion suivie d'une liste de références et que l'on peut préciser comme suit:

Dans la préface, le thésard a expliqué l'idée générale de son sujet d'étude, la cause et l'importance de cette étude et les problèmes qui en résultent et le programme utilisé. Le ler chapitre présente les portées théoriques et pratiques de l'étude des guerres civiles en Afrique et a, par conséquent, défini la guerre civile et les approches dogmatiques ainsi que les particularités essentielles des guerres civiles en Afrique, en les exposant avant l'indépendance, sachant qu'elles se présentaient, sous forme de conflits internes, puis les principaux exemples de guerres civiles en Afrique après l'indépendance.

Dans le 3ème chapitre, le chercheur traite les facteurs qui ont provoqué la naissance de la guerre civile en Afrique et qu'il attribue à l'senvironnement intérieur et de ses divers niveaux: politique, social, culturel et économique ainsi qu'à l'environnement extérieur représenté par le rôle des forces internationales et régionales et leur intervention dans de telles guerres.

Au chapitre 4, le chercheur essaye de nous éclairer sur les conséquences de la propagation du phénomène de la guerre civile, surtout sur le plan intérieur, tel l'effondrement de l'Etat en Afrique sous le poids de guerres en Afrique, les violations des droits de l'homme, l'influence des guerres civiles sur les opérations de transformation démocratique et la naissance des économies de la geurre dans les Etats africains. Dans le chapitre 5, il continue à exposer les conséquences résultant des geurres civiles en Afrique, surtout aux deux niveaux régional et international. Là, il a insisté sur l'aggravation des problèmes des refugiés, la propagation régionale et contagieuse des guerres civiles, et la rétrogression de l'intérêt international porté aux guerres civiles en Afrique. II termine son étude par une conclusion qui couronne ce travail scientifique sérieux, dont les points les plus importants sont:

1- Le phénomène de la guerre civile en Afrique est compliqué et revêt de multipes dimensions. Son explosion dans nombre d'Etats africains après l'indépendance est l'effet de l'impérialisme européen qui a crée des Etats africains aux frontières politiques non planifiées outre les politiques adoptées par les gouvemements nationaux, en somme il a rendu impossible le traitement des crises et l'absence d'équilibre surtout en ce qui concerne la participation et la répartition.

2- Le déclenchement des guerres civiles en Afrique est le résultat d'un ensemble intégré de mobiles et de considérations dont les structures politicosociales dans les Etats africains, l'échec des politiques générales de leurs systèmes de gouvernement en plus de l'intervention étrangère dans leurs conflits intérieurs.

3- Les guerres civiles en Afrique bien qu'elles aient commencé avant l'indépendance, ont connu un nouveau déclenchement, à la fin de la guerre froide et ont même donnée naissance à de nouvelles formes tel les actes terribles de violence, de sauvagerie, de crimes de guerre, de violations des droits de l'homme, et d'effondrement des valeurs et des traditions dans nombre d'Etats en plus de l'effondrement économique, l'orientation des ressources gouvernementaux vers les objectifs de guerre, le chômage de la force laborieuse locale dans les régions des guerres civiles et l'aggravation de plusieurs problèmes tels les famines, les réfugiés, les mines terrestres et autres et finalement l'effondrement des institutions de l'Etat dans quelques Etats africains.

4- Les guerres civiles bien qu'elles aient inclu de multiples maux, tares et corruptions, ont contribué en partie au processus de transformation démocratique en Afrique, vu que ce processus devient une condition nécessaire dans nombre de cas pour procéder au règlement des guerres civiles qui autrement dit, représentaient un des mobiles de la transformation démocratique.

5- Les conséquences négatives des guerres civiles ne s'arrêtent pas aux frontières des Etats qui en souffrent, mais se propagent par contagion dans les autres Etats ou au moins impliquent les Etats du voisinage dans de telles guerres ou les influencent.

6- Les guerres civiles en Afrique ont abouti en plus à la marginalisation politique et économique du continent africain au moment où le règlement de telles guerres requiert un rôle extérieur actif et efficace.

Le chercheur termine son étude par une liste de références arabes et étrangères qui révèlent la compétence et l'adresse du chercheur dans la bonne sélection des recherches, de leur diversité, et de leur bon emploi dans sa thèse si bien qu'il existe une conformité entre ces références et le sujet de l'étude.

Si le comité de discussion et d'arbitrage de cette thèse sous la présidence du Dr.Abdel Malek Oda a recommandé d'accorder au chercheur le grade de maîtrise dans les études africaines avec mention excellent, la famille de l'Institut des recherches et des études africaines et la famille de la revue "Perspectives africaine " ne peut qu'exprimer ses sincères félicitations aux deux professeurs superviseurs et au comité de discussions et d'arbitrage.